A quoi peuvent être dues les allergies ?

Les allergies sont des troubles du système immunitaire, qui se manifestent par des symptômes tels que les éternuements, la démangeaison, le larmoiement et un écoulement nasal. Les allergènes sont les stimuli qui provoquent ces symptômes allergiques. L’une des manifestations allergiques les plus communes est le rhume des foins. Les facteurs environnementaux ou alimentaires peuvent provoquer des réactions allergiques, mais la majorité des personnes souffrant d’allergies réagissent aux particules en suspension comme la poussière ou le pollen.

Mécanismes de base des réactions allergiques

Les allergies sont des hypersensibilités du système immunitaire à certains facteurs qui causent peu ou pas de réactions chez la plupart des personnes. Le système immunitaire se charge normalement de défendre l’organisme contre les corps étrangers invasifs comme les agents pathogènes. Face à un pathogène, l’organisme produit des anticorps de types IgG, IgM, et IgA, des protéines protectrices qui s’attachent à la surface de l’intrus en vue de le détruire.

Homme cloué au lit

Les personnes allergiques développent des anticorps de type IgE lorsqu’ils sont exposés à une substance à laquelle ils sont allergiques. C’est cet anticorps qui est à la base des désagréments dus aux allergies (urticaire, eczéma, rhinite allergique). Ces symptômes ne constituent cependant que des signes bénins. Le choc anaphylactique et l’œdème de Quincke constituent les réactions allergiques les plus graves. Non pris en charge à temps, ces deux réactions allergiques peuvent conduire à des dommages graves, voire la mort de la personne atteinte.

Facteurs déclencheurs des allergies

Les causes des réactions allergiques sont appelés allergènes. La plupart des personnes allergiques sont sensibles à des éléments comme les poils d’animaux, les piqûres d’abeilles ou d’autres insectes, certains aliments comme l’arachide et les crustacés, certains médicaments tels que la pénicilline ou l’aspirine, certaines plantes, de même que le pollen et les moisissures.

Le pollen et les aliments constituent les allergènes les plus communs. Les métaux et certaines substances chimiques peuvent également induire des allergies. Les aliments, les piqûres d’insectes et les médicaments sont les principales causes de réactions allergiques violentes.

Jeune femme allergique

Facteurs de risque des allergies

Les facteurs de risque des allergies peuvent être classés en deux catégories, à savoir les facteurs individuels et les facteurs environnementaux. Les facteurs individuels comprennent l’hérédité, le sexe, la race et l’âge ; l’hérédité étant de loin le plus important. La raison pour laquelle certaines personnes développent de l’allergie et d’autres pas n’est pas encore clairement établie. Le facteur génétique joue un rôle prépondérant et les personnes, dont les proches souffrent d’allergies sont plus susceptibles de développer une allergie.

Les enfants nés d’une césarienne ont plus de risque de développer une allergie que ceux nés par voie basse. Les garçons sont en général plus susceptibles aux allergies que les filles. De même, les populations urbaines développent plus d’allergies que celles vivant en zone rurale. L’exposition à des antigènes, l’utilisation d’antibiotiques jouent un rôle dans la sensibilisation aux allergènes. Les principaux facteurs environnementaux qui influencent le développement des allergies comprennent l’exposition à des maladies infectieuses durant l’enfance, la pollution, le niveau d’allergènes dans l’environnement et le changement de régime alimentaire.

Pour traiter vos allergies, consultez également nos fiches détaillées dédiées au Nosonex et au Xyzall.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments