Quelques pistes pour arrêter de fumer

Arrêter de fumer est une décision qui s’impose tôt ou tard au fumeur car le tabac tue. Quoiqu’il existe une variété de façons d’arrêter de fumer, toutes n’ont pas le même niveau de succès chez tous les fumeurs. Il faut avant tout retenir que le succès ne pourrait avoir lieu sans une ferme décision du patient d’abandonner cette addiction morbide. L’échec n’est généralement pas inhérent à la méthode elle-même, mais au niveau de préparation mentale du fumeur. Les méthodes ci-dessous listées sont celles qui ont eu le plus de succès.

Arrêter de fumer par les thérapies à base de nicotine

Dans cette méthode, le patient reçoit des doses quotidiennes de nicotine. Celle-ci n’est plus délivrée par la fumée des cigarettes, mais par des voies alternatives. Au nombre de ces voies, on distingue la voie cutanée à travers les patches et les timbres. La nicotine peut être également délivrée par voie buccale à travers des chewing-gums ou des comprimés à sucer. Elle peut être aussi inhalée. Cette technique permet de réduire lentement la dose quotidienne de nicotine ingérée par l’organisme.

Le corps du fumeur se déshabitue peu à peu de cette substance nocive et finit par ne plus en demander. Les thérapies à la nicotine permettent au patient de mieux supporter le sevrage à la nicotine en réduisant considérablement les symptômes associés. Les études démontrent que ces thérapies multiplient les chances de succès par un facteur de 2.

Arrêter la cigarette

Éviter les situations conduisant à fumer

Chez tous les fumeurs, il existe des situations qui aggravent l’addiction à la cigarette. Chez certains il s’agit d’événements stressants. Chez d’autres, il s’agit d’un laps de temps ou d’un lieu, parfois lors de la pause au travail ou lorsqu’on est au téléphone. Lorsque le patient décide d’arrêter de fumer ces tics deviennent plus fort et aggravent le manque. Le fumeur qui veut réussir son sevrage devra s’assurer de ne pas déclencher ces situations. Il devra donc s’attacher à éluder les événements et les situations qui l’encouragent à fumer.

La clé du succès consiste à s’adonner à une activité alternative durant ces situations. Celui qui a l’habitude de fumer au téléphone peut par exemple prendre un crayon et un bout de papier afin de gribouiller quelque chose pendant qu’il téléphone. Celui qui a l’habitude de fumer après le repas peut s’adonner à une activité qui le passionne et le distrait.

Arrêter de fumer par la méthode radicale

Cela peut paraître surprenant, mais la majorité des fumeurs qui ont arrêté de fumer avec succès, l’ont fait en prenant une décision radicale. Ces fumeurs ont décidé qu’ils n’allaient plus fumer et ont tenu leur promesse. Les spécialistes ne recommandent généralement pas cette technique à leurs patients, mais les chiffres parlent d’eux-mêmes. Les chiffres donnés par l’association américaine du cancer indiquent que 80% des fumeurs qui ont arrêté de fumer sont passés par cette technique.

Le fumeur qui a la volonté de quitter cette mauvaise habitude le peut. Tout réside dans la volonté. Un plan minutieux et une détermination sans faille sont la clé du succès. Celui qui sait se dominer et raisonner ses passions est, en effet, assuré de franchir n’importe quel obstacle.

Pour information, des produits comme Champix peuvent également vous aider à arrêter la cigarette.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments