Dites Adieu aux jambes lourdes

Vous sentez vos jambes souffrir après une longue marche, une position debout ou assise trop longue ? Vous souffrez certainement du syndrome des jambes lourdes. Pas d’inquiétudes, de nombreuses personnes vivent quotidiennement avec cette gêne plus ou moins forte. Le tout est de savoir de quoi vient ce syndrome, et surtout, comment y remédier. Nous vous donnons quelques astuces ici !

Les jambes lourdes, un syndrome plus répandu qu’il n’y parait

Le syndrome des jambes lourdes est courant. S’il n’est pas considéré comme impactant dans la vie quotidienne pour de nombreuses personnes, d’autres, souffrent de gênes réelles dues à la lourdeur des membres inférieurs. D’où vient ce problème ? De ce que l’on appelle l’insuffisance veineuse. Mais qu’est-ce-donc ? Tout dépend le stade auquel est la maladie. A savoir que certains sujets peuvent souffrir d’une très légère insuffisance veineuse, tandis que d’autres, souffrent plus sévèrement de ce syndrome. L’insuffisance veineuse est le résultat d’une stagnation du sang dans les jambes à cause de veines dont la paroi est dilatée et qui ne permettent pas un renvoi suffisant du sang vers le cœur.

Plusieurs raisons peuvent mener à une sensation de jambes lourdes :

  • Une position assise ou debout prolongée notamment lors des périodes de fortes chaleurs
  • Le dérèglement hormonal qui élève le taux d’œstrogènes dans le corps et qui peut agir sur la perméabilité des vaisseaux
  • L’âge, évidemment, provoque un vieillissement des veines qui fonctionnent moins bien
  • Le surpoids, l’obésité
  • Le tabagisme qui affecte la tonicité des jambes
  • L’hérédité

Quels moyens pour lutter contre les jambes lourdes ?

Ressentir une lourdeur dans les jambes peut devenir gênant et/ou handicapant. Aussi, il est important de traiter cette gêne, soit par des moyens de prévention, ou en se dirigeant directement vers un traitement médical. Ici, le choix dépendra de l’intensité des symptômes : picotements, fourmillements, engourdissements… Quelques soient les symptômes que vous rencontrez et le degré de gêne, il est essentiel de consulter votre médecin traitant ou d’en discuter avec votre pharmacien avant de prendre une quelconque décision.

Une fois cela fait, il est question d’entamer un traitement de prévention ou médical. Vos meilleurs alliés, quelque soit le mode de soin choisi, seront les produits de contention. En vente en pharmacie, ou sur internet comme ici par exemple, ces produits sont remboursés dès lors qu’ils sont prescrits sur ordonnance par votre médecin. Bas, chaussettes, collants, pieds ouverts ou pieds fermés, vous trouverez de nombreux produits qui sauront correspondre à vos attentes et besoins.

Bas de contention

L’alimentation, votre meilleur allié

Ce que vous apportez à votre corps va jouer sur cette sensation de jambes lourdes qui vous mène la vie dure. S’il est fortement conseillé de pratiquer une activité physique et sportive régulière afin d’entretenir la circulation sanguine, l’alimentation peut aussi vous aider à lutter contre les jambes lourdes. Voici vos meilleurs alliés pour des jambes plus légères et en bonne santé.

Pensez protéines ! Les veines sont constituées de cellules musculaires qui permettent la contraction nécessaire pour faciliter le trajet entre les membres inférieurs et le cœur, aussi, ces mêmes cellules doivent être entretenues et stimulées par un apport suffisant en protéines, qu’elles soient animales (viande, poisson, œuf), végétales, que vous préfériez les légumineuses (pois chiches, lentilles…) ou le quinoa, peu importe tant que vous en apportez à votre corps !

Un apport obligatoire en vitamine C est le secret pour éviter la distension des parois veineuses. Il faut donc se tenir à un apport journalier de deux fruits et trois légumes par jour, les fameux 5 fruits et légumes par jour, en somme !

Repensez vos soirées entre ami(e)s en échangeant les chips pour des légumes crus ! Ils éviteront la constipation qui peut avoir une conséquence néfaste sur le retour veineux. Par la même occasion, faites vous plaisir sur les coquillages et fruits de mer, ils vous apporteront zinc et sélénium qui renforcent encore le système veineux, des produits, qui, en plus, ne vous feront (presque) pas prendre un gramme !