L’eczéma est-il contagieux ?

On appelle eczéma, une affection dermatologique qui se manifeste par des rougeurs et des démangeaisons. La maladie est fréquente chez les enfants, quoiqu’elle elle puisse se produire à tout âge. La dermatite atopique est une pathologie chronique qui tend à éclater de façon périodique. Elle peut parfois s’accompagner d’un  asthme ou d’un rhume des foins. Aucun remède n’est disponible pour l’eczéma, mais certains traitements et mesures d’auto-soins permettent de soulager les démangeaisons et prévenir de nouvelles crises. Toutefois, une question demeure : l’eczéma est-il contagieux ? Pour répondre à cette épineuse question, nous allons nous intéresser aux causes, facteurs de risques, ainsi qu’aux phénomènes qui déclenchent cette maladie.

Causes de l’eczéma

Les médecins ne savent pas exactement ce qui cause cette maladie non contagieuse. Le type d’eczéma le plus courant, la dermatite atopique, ressemble à s’y méprendre à une allergie, mais l’irritation de la peau, qui est le plus souvent observée chez les enfants plutôt que chez les adultes, n’est pas une réaction allergique. La pensée actuelle est que l’eczéma est causé par une combinaison de facteurs qui incluent la génétique, un fonctionnement anormal du système immunitaire, l’environnement, ainsi que des défauts dans la barrière cutanée.

La génétique

Gènes et ADNBeaucoup des personnes atteintes ont des antécédents familiaux. Environ 30% des personnes atteintes de ce mal non contagieux ont des mutations au niveau du gène responsable de la production de filaggrine, ce qui augmente le risque d’apparition précoce de dermatite atopique et de développement de l’asthme. La filaggrine joue un rôle important dans le maintien d’un environnement légèrement acide au niveau de la surface de la peau, ce qui lui confère des effets antimicrobiens.

L’hygiène

Selon l’hypothèse hygiénique, lorsque les enfants sont exposés aux allergènes à un jeune âge, leur système immunitaire est plus susceptible de les tolérer, alors que ceux élevés dans un environnement aseptique sont plus susceptibles de développer des allergies. De nombreuses preuves semblent corroborer cette hypothèse en ce qui concerne l’eczéma. Les personnes exposées à des chiens pendant leur croissance ont un risque plus faible de dermatite atopique. Il existe également un certain nombre d’études épidémiologiques, qui démontrent le rôle protecteur des helminthiases contre cette affection non contagieuse. De même, les enfants qui ont une mauvaise hygiène courent un risque moins élevé de développement de cette pathologie, tout comme les enfants qui boivent du lait non pasteurisé.

Les allergènes

Main d'enfant et eau du robinetDans un petit pourcentage de cas, la dermatite atopique est causée par la sensibilisation à certains aliments. En outre, l’exposition aux allergènes, que ce soit la nourriture ou l’environnement, peut exacerber une dermatite atopique existante. L’exposition aux acariens, par exemple, est censée contribuer au risque de développer ce mal non contagieux. Un régime riche en fruits semble avoir un effet protecteur. La dermatite atopique semble parfois être associée à la maladie cœliaque et à l’intolérance non cœliaque au gluten. Les améliorations observées avec un régime sans gluten indiquent que le gluten est un agent causal dans ces cas.

La qualité de l’eau

La dermatite atopique chez les enfants peut être liée à des taux très élevés de carbonate de calcium dans l’eau domestique. Jusqu’à présent, ces résultats sont corroborés par des études sur les enfants du Royaume-Uni, d’Espagne et du Japon.

Facteurs aggravants et/ou déclencheurs de l’eczéma

Il existe des éléments quotidiens dans votre environnement qui pourraient déclencher ou aggraver l’eczéma de votre enfant. Savoir ce qui déclenche cette dermatite non contagieuse  ou la rend plus grave vous aidera à garder vos symptômes sous contrôle. Il est important de se rappeler que le mal ne se manifeste pas de la même façon chez tous. De même, les facteurs déclencheurs peuvent ne pas être les mêmes chez tous les malades. Vous ou votre enfant pouvez subir le déclenchement ou l’aggravation de votre eczéma à des moments particuliers de l’année et/ou dans certaines situations.

Les irritants

Il existe des produits de tous les jours et même des substances naturelles qui peuvent induire les symptômes caractéristiques de ce mal non contagieux.

A leur nombre, on compte le savon, les liquides vaisselles, les détergents, le shampooing, les bains à bulles, les nettoyants, ainsi que les désinfectants. Même certains liquides naturels, comme les jus de fruits frais, de légumes ou de viande, peuvent irriter votre peau lorsque vous les touchez. Les irritants courants de l’eczéma incluent les métaux, en particulier, nickel, la fumée de cigarette et les parfums. Certains tissus tels que la laine et le polyester peuvent aggraver le mal. Les pommades antibactériennes comme la néomycine et la bacitracine sont également impliquées.

Le formaldéhyde, qu’on trouve dans certains désinfectants domestiques, vaccins, colles et des adhésifs doivent être surveillé de près. L’isothiazolinone, un antibactérien qu’on trouve dans les produits de soins personnels comme les lingettes pour bébés est susceptible de déclencher le mal. On a également la cocamidopropyl bétaïne utilisé pour épaissir les shampooings et les lotions. Il en est de même pour le paraphenylène-diamine, qui est utilisé dans les colorants pour cuir et tatouages temporaires.

Le stress

stressLe stress émotionnel est considéré un déclencheur de ce mal qui crée pas de contagion, quoiqu’on ne sache pas exactement pourquoi. Les symptômes de certaines personnes s’aggravent lorsqu’elles se sentent stressées. D’autres peuvent être stressés, tout en sachant qu’ils ont un eczéma, et cela peut aggraver les choses.

L’infection

Votre eczéma peut être infecté par des bactéries ou des virus qui vivent dans l’environnement. Staphylococcus aureus  est l’un des types les plus courants. Les virus du molluscum et de l’herpès, de même que certains types de champignons (teigne ou pied d’athlète) sont d’autres facteurs communs d’infection. Il est important de connaître les symptômes de ces différentes infections et ce qui les cause, de sorte que votre eczéma ne s’aggrave pas.

Un eczéma est peut-être mû par des facteurs héréditaires, mais il ne s’agit en aucun cas d’une maladie contagieuse. On ne peut pas contracter l’eczéma en vivant avec une personne qui en souffre ou en utilisant les mêmes toilettes que des personnes atteintes d’eczéma. A la question de savoir de savoir si cette pathologie est contagieuse, nous pouvons donc répondre par la négative. Cette maladie est peut-être influencée par de nombreux facteurs, mais elle ne se transmet pas de personnes à personnes comme le feraient certaines maladies infectieuses.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments