Tout savoir sur la mycose vaginale et quels sont les meilleurs traitements

La mycose vaginale est une infection très courante chez la femme. Elle est causée par des champignons, souvent de type Candida Albicans. Les épisodes symptomatiques, particulièrement, gênants et parfois récidivants sont dominés par des démangeaisons, des pertes vaginales, nécessitant, ainsi un traitement qui implique l’administration des médicaments.

Commandez maintenant Diflucan et recevez-le dans 24 heures
Commandez maintenant Gyno-Daktarin et recevez-le dans 24 heures

Qu’est ce qu’une mycose vaginale ?

La mycose vaginale est une infection vaginale due à un champignon. Le plus souvent, il s’agit d’une levure de type Candida albicans. C’est pourquoi, elle est également appelée candidose vaginale. Cette infection de la zone intime de la femme est couramment associée à une irritation de la vulve. Affectant ainsi le vagin et la vulve, la mycose vulvo-vaginale est un terme également utilisé pour désigner cette infection provoquée par ce champignon microscopique appelé Candida albicans.

La mycose vaginale survient quand la levure prolifère au niveau du vagin. A l’état normal, la présence de cette espèce de champignon (qui est d’ailleurs un hôte de la muqueuse vaginale) en faible quantité ne génère aucun problème de santé. Les symptômes de la mycose vaginale apparaissent quand le développement du Candida albicans est excessif.

La mycose vaginale est récidivante lorsqu’elle survient 4 fois au cours de l’année. Cette infection peut survenir sans rapport sexuel, elle n’est donc pas une maladie sexuellement transmissible, même si dans des cas exceptionnels, elle peut se transmettre au partenaire sexuel.

Un verre en terrasse

Les causes

La flore vaginale est naturellement constituée de nombreux champignons, lactobacilles et bactéries. Ils tapissent la muqueuse vaginale, créent de l’acidité et agissent comme un bouclier naturel pour protéger ce milieu contre les infections. Ainsi, le Candida Albicans est une levure qui vit naturellement dans l’intestin et en faible quantité au niveau du vagin.

A la suite d’un déséquilibre de la flore vaginale, d’une acidité excessive de la zone intime, cette levure peut proliférer et coloniser la muqueuse vaginale, causant alors une mycose vaginale. Candida Glabrata est le nom d’un autre champignon qui peut aussi provoquer ladite maladie, dans une moindre proportion, dans environ 20 % de cas.

Ces champignons apprécient fortement l’acidité. Ainsi, lorsque l’acidité naturelle du vagin, avec un pH de 4 ou 5 est fortement modifiée et affiche un pH de 2 à 4, cette levure entame une phase de reproduction intensive et provoque une mycose vaginale.

Le tube digestif héberge, également, des champignons de type Candida albicans, susceptibles de coloniser le vagin à travers le passage de l’anus vers le vagin, ou par le biais de l’entrée des champignons dans la circulation sanguine.

La maladie peut être aussi liée à un déficit immunitaire ou à un affaiblissement du système immunitaire, consécutif à la prise de certains médicaments (comme les stéroïdes), à une transplantation ou à une infection à VIH/SIDA.

Facteurs de risque

Avec la perturbation de la flore vaginale, le développement des champignons, leur multiplication de manière anarchique, peut avoir pour résultat, l’apparition d’une mycose vaginale. Ainsi, tout ce qui peut déstabiliser la flore vaginale naturelle, est susceptible de constituer un facteur précipitant ou un facteur de risque.

La modification de ce milieu peut être liée à la prise d’antibiotiques détruisant les bactéries qui empêchent la prolifération des levures, facilitant, ainsi, la prolifération de celles-ci. Le déséquilibre de la flore vaginale en faveur du champignon Candida albicans peut résulter d’un excès de toilette intime.

D’autres facteurs peuvent favoriser le développement du Canda albicans, entre autres, l’utilisation de savons inadaptés, les agressions chimiques par des savons acides et par le chlore des piscines, une alimentation carencée en vitamines et/ou trop riche en sucres, le diabète mal contrôlé ou l’augmentation du glucose dans les tissus.

La prise de la pilule contraceptive et les changements hormonaux associés à la grossesse, l’allaitement et la ménopause, peuvent troubler le milieu vaginal et provoquer une mycose. Les bains dans les piscines mal désinfectées et une mauvaise hygiène locale constituent, également, des facteurs de risque. Le port de pantalons trop serrés, de sous-vêtements en fibre synthétique, favorise la macération et la multiplication des champignons.

Aussi, les rapports sexuels sans préservatif, susceptibles de modifier l’acidité du vagin, peuvent accroître le risque de contracter les mycoses vaginales tout comme les maladies sexuellement transmissible (MST).

Trouver le bon traitement contre les mycoses vaginales

Les symptômes

Le début de l’infection peut être insidieux ou brutal. Chez les femmes, les symptômes typiques de la mycose vaginale sont dominés par des démangeaisons vaginales, vulvaires, une rougeur du vagin et de la vulve, des douleurs ou des sensations de brûlures au niveau du vagin après les rapports sexuels. Une sensation douloureuse, un picotement ou un inconfort prédomine lors de l’émission des urines. Autour du vagin et de la vulve, apparaissent également des irritations.

Un léger gonflement des lèvres vaginales est perceptible. La mycose vaginale peut engendre des pertes blanches, assez épaisses, crémeuses semblables à du lait caillé (leucorrhée) et qui constituent des sécrétions vaginales. Les symptômes de la mycose vaginale comprennent, également, une inflammation de la vulve (la vulvite) et celle du vagin (la vaginite). Aussi, l’intensité des manifestations cliniques, varie d’une femme à une autre.

Complications et évolutions

Les complications liées à la mycose vaginale sont rares. Cependant, la patiente peut être confrontée à des cas de récidives assez fréquents. Aussi, en l’absence de traitement approprié, il faudrait craindre une extension avec une atteinte d’autres organes notamment, l’urètre et la vessie, pouvant laisser prédominer une dysurie et pollakiurie.

C’est pourquoi, la manifestation des pertes blanches anormales associées à des douleurs abdominales constitue un motif de consultation gynécologique. Les douleurs particulièrement intenses, accompagnées d’un état fébrile requièrent urgemment une consultation en vue d’entamer un traitement dans les plus délais.

Diagnostic

Le traitement de la mycose vaginale est précédé d’un diagnostic médical qui exige une évaluation des symptômes à travers l’interrogatoire de la patiente, un examen clinique du vagin et du col de l’utérus à l’aide d’un spéculum pour apprécier l’état de la muqueuse vaginale et du col. Cet examen gynécologique peut permettre d’observer un érythème et un œdème de la vulve, parfois des fissures.

En cas de résistance au traitement ou de récidive, des examens para-cliniques peuvent être pratiqués. Pour ce faire, un échantillon des sécrétions vaginales, est prélevé en vue d’une analyse au laboratoire dans le but de rechercher le germe responsable de l’infection par le biais d’un examen microscopique direct sur les pertes blanches.

Lorsque cet examen est négatif, malgré la persistance des symptômes, les prélèvements peuvent être mis en culture.

En cas d’infection récidivante et d’échecs thérapeutiques, malgré un traitement bien conduit, un test de sensibilité in vitro aux antifongiques, également appelé antifongigramme peut être réalisé. Il permet d’évaluer la sensibilité des levures face à certains antifongiques et de mieux adapter la stratégie thérapeutique.

Femme allongée sur l'herbe

Les meilleurs traitements

Les traitements privilégiés pour soigner une mycose vaginale sont les médicaments antifongiques, notamment le Diflucan et la crème thérapeutique tels que la crème Gyno-Daktarin. Ces médicaments peuvent etre acheté dans les officines ; le prix de vente varie d’un médicament à un autre.

Diflucan

  • Rôle

Bien indiqué contre les candidoses, notamment la mycose vaginale, Diflucan, développé par le laboratoire Pfizer, est un médicament disponible sous forme de capsule. Il a pour principe actif, le fluconazole qui est un agent antifongique, agissant contre les infections causées par les champignons.

Il peut être acheté avec une ordonnance médicale pour combattre rapidement la mycose vaginale avec un spectre d’indication qui inclut les agents pathogènes tels que le Candida albicans. Ainsi, Diflucan est utilisé comme un traitement à dose unique contre la mycose vaginale.

  • Fonctionnement et importance du Diflucan

Boite de DiflucanLe Diflucan agit par le biais de son principe actif en déployant des effets fongistatiques qui permettent de compromettre la structure des cellules fongiques. L’ergostérol est une partie intrinsèque des cellules fongiques, notamment, des champignons. Le maintien de la structure de la membrane cytoplasmique de ces germes, dépend de la synthèse de l’ergostérol qui est favorisée par une enzyme, en l’occurrence le stérol.

Le fluconazole inhibe cette enzyme clé de la synthèse de l’ergostérol. Avec l’inhibition du stérol, des modifications interviennent au niveau de la perméabilité de la membrane cellulaire, avec pour conséquence des altérations dans le fonctionnement des protéines membranaires, condamnant ainsi la cellule fongique à une mort certaine.

Les fonctions du fluconazole permettant d’agir sur la membrane des champignons, d’inhiber la biosynthèse de l’ergostérol et plus spécifiquement la synthèse du stérol. Ce principe actif empêchant, ainsi, la croissance de cette enzyme et la production d’ergostérol, en pénétrant au sein des défenses cellulaires. Les cellules qui se désintègrent, ne sont plus capables de se reproduire et d’assurer leurs fonctions.

Survient, alors, une déficience en ergostérol, une diminution des agents pathogènes. Ainsi la substance active élimine les levures responsables de la mycose vaginale en détruisant leurs parois cellulaires, alors, les symptômes désagréables se dissipent rapidement au bout de 2 ou 3 jours, grâce à l’efficacité de ce médicament.

  • Posologie

Sauf avis contraire du médecin, le dosage conseillé pour le traitement de la mycose vaginale est d’une capsule de 150 mg une fois par jour. Cette posologie est destinée aux femmes, à partir de 18 ans, confrontées à une mycose vaginale. Le comprimé entier de Diflucan doit être avalé avec un peu d’eau.

  • Contre-indication

L’hypersensibilité au fluconazole ou aux dérivés azolés (le clotrimazole ou le miconazole par exemple) constitue une contre-indication. Diflucan est également contre-indiqué aux sujets hypersensibles à une des substances actives contenant dans la capsule. La prescription de Diflucan n’est pas recommandée chez les femmes enceintes.

La prise concomitante de Diflucan avec les médicaments prescrits dans le cadre du traitement des allergies (l’astémizole et la terfénadine) est déconseillée. Aussi, l’administration de Diflucan à la femme qui allaite, n’est donc pas recommandée. Les femmes âgées de moins de 18 ans ne doivent pas prendre les capsules Diflucan, sauf avis contraire de leur médecin.

Par ailleurs, les patientes affectées par certaines pathologies telles que le diabète, l’épilepsie, les affections au niveau du foie ou les troubles rénaux, doivent solliciter l’avis du médecin traitant avant de prendre Diflucan. Ce médicament ne doit pas être prescrit aux patients souffrant d’une malabsorption du glucose.

Achetez tout de suite Diflucan au meilleur prix, ordonnance en ligne, livraison 24h

Gyno-Daktarin

  • Rôle

Gyno-Daktarin est médicament conçu par les laboratoires Janssen Pharmaceutica pour le traitement des mycoses vaginales. Commercialisé à un prix abordable, il peut être acheté dans les pharmacies sans ordonnance médicale. Il se présente sous la forme d’une crème à usage vulvo-vaginal et vaginal avec pour principe actif, le nitrate de miconazole, un agent antifongique.

Cette substance active est un dérivé imidazolé. Avec l’activité antifongique qui la caractérise, elle agit directement sur les champignons pour soigner les infections fongiques vaginales. Ainsi, Gyno-Daktarin est bien adapté pour le traitement local des mycoses du vagin et de la vulve, notamment les candidoses. Il neutralise les infections et réduit les symptômes.

  • Comment fonctionne Gyno-Daktarin ?

Boite de Gyno-DaktarinGyno-Daktarin renferme une substance active, notamment le nitrate de muconazole, caractérisée par un mécanisme d’action qui repose sur une inhibition de la synthèse de l’ergostérol dans la membrane cellulaire de l’organisme des structures fongiques.

L’ergostérol est une protéine qui constitue la membrane plasmique des structures fongiques. Il sert à stabiliser la structure membranaire en facilitant la régulation de certaines enzymes membranaires, les échanges avec le milieu extérieur et la biosynthèse des parois cellulaires. Le nitrate de muconazole agit en inhibant la synthèse de l’ergostérol.

Du coup, les cellules ne peuvent plus maintenir leur structure cellulaire. L’action de la substance active entraîne, également, des altérations d’un certain nombre de fonctions membranaires. Ainsi, l’activité antifongique du nitrate de muconazole facilite l’affaiblissement et la destruction des cellules fongiques avec pour résultat, la disparition de l’infection, et partant, la guérison de la mycose vaginale.

  • Posologie

Gyno-daktarin est une crème de 20 mg de nitrate de muconazole par 1 g, destinée à un usage vaginal et réservée aux femmes âgées de 18 ans et plus. Quand elle est prescrite pour traiter la mycose vaginale, le contenu de l’applicateur qui est estimé à environ 5 grammes de crème, doit être introduit profondément dans le vagin, 1 fois par jour pour une durée de traitement de 10 à 14 jours ou deux fois par jour, pour une durée de traitement de 7 jours.

Aussi, il est recommandé de poursuivre le traitement en se conformant à la durée de traitement conseillée par le médecin, même si les démangeaisons et les leucorrhées disparaissent après 2 ou 3 jours de traitement. Il est, également, conseillé de continuer l’application de la crème pendant les règles, le traitement ne doit pas être interrompu.

  • Contre- indications

Gyno-Daktarin ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité au nitrate de miconazole ou à l’un des ingrédients présents dans la composition du médicament. La prescription de Gyno Daktarin est déconseillée, en cas d’allergie connue aux dérivés de l’imidazole ou à l’un ou plusieurs des autres composants.

Gyno-Daktarin ne doit pas être utilisé avec des préservatifs en latex ou des diaphragmes latex, car il est susceptible d’endommager et de réduire, ainsi, l’efficacité de ces moyens contraceptifs. Par ailleurs, il peut inactiver les ovules, les crèmes et les gels spermicides, c’est pourquoi l’utilisation de ces moyens de contraception est contre-indiquée pendant le traitement.

Achetez tout de suite Gyno-Daktarin au meilleur prix, ordonnance en ligne, livraison 24h
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments