Quel traitement contre les verrues plantaires ?

Les verrues sont de petites excroissances de la peau, généralement d’origine virale. Ces proliférations épidermiques peuvent apparaître sur toutes les parties du corps. Lorsqu’elles sont délimitées au niveau de la plante des pieds ou au talon, elles sont appelées verrues plantaires. Il s’agit d’une affection cutanée bénigne caractérisée par une texture rugueuse. Bénignes, les verrues plantaires sont  bien délimitées et se forment dans l’épiderme, la couche externe de la peau. Elles sont caractérisées par une évolution variable et leur guérison peut être spontanée.

Commander votre traitement contre les verrues au meilleur prix

Faite disparaître vos verrues avec ZymaDerm, accessible tout de suite chez notre pharmacie partenaire agréée.

Classification des verrues plantaires

Il existe deux types de verrues qui affectent la plante des pieds :

  • La myrmécie est la plus fréquente. Unique ou en petit nombre, elle est profonde et comporte une couche de peau plus épaisse en son milieu. Souvent douloureuses à la pression et parsemées de petits points noirs ou rouges, les myrmécies siègent au point d’appui du pied (talon, têtes métatarsiennes). Elles ressemblent à des durillons constitués d’une zone centrale et d’un halo périphérique.
  • Les verrues plantaires en mosaïque : indolores et moins fréquentes, elles sont plus superficielles et plus étendues. Multiples et contigües, elles se forment en dehors des points d’appui plantaires, de manière unilatérale. Elles se présentent sous la forme d’un amas regroupé formant qu’une seule verrue. Résistantes aux traitements, elles sont très récidivantes.

Profitez de la vie

Causes

Les verrues plantaires sont provoquées par un virus appelé Papilloma virus Humain (HPV). Le virus pénètre dans l’organisme à travers les coupures, les écorchures, les microlésions invisibles à l’œil nu au niveau du pied, une peau humide présentant des égratignures. Une fois à l’intérieur de l’organisme, le virus favorise la prolifération de cellules anormales. Sous l’action de ce virus, la kératine se multiplie et entraîne la formation des excroissances rugueuses.

Une déficience du système immunitaire, une sudation plantaire excessive, les peaux macérées ou les peaux sèches fragilisées par des lésions de grattage, une peau qui se fendille facilement et une altération de l’épiderme, constituent des facteurs de risque.

Modes de transmission

La verrue plantaire est contagieuse. Le virus peut être transmis par contact direct, de peau à peau ou par le biais du contact direct entre une verrue et une lésion cutanée.

Cette transmission peut aussi avoir lieu par contact indirect à travers un sol contaminé. Un sujet peut être contaminé en marchant pieds nus au gymnase, dans une salle de bains ou une douche, si une personne infectée, s’est déjà promenée nus pieds sur le sol dans ces différents endroits.

Il existe un mode de transmission par auto-inoculation ou auto-contamination. Ainsi, une personne est susceptible de se transmettre le virus en touchant la verrue plantaire, pour ensuite toucher une autre partie de son corps. Elle peut propager le virus à d’autres parties de son corps.

Symptômes

Les verrues plantaires sont caractérisées par des excroissances de peau. Elles sont rugueuses, plates, épaisses et dures. Elles ont aussi une apparence jaune ou brune. A la surface de ces excroissances, il est possible d’observer de petits points noirs ou des taches brunâtres. Les verrues plantaires, notamment les myrmécies sont douloureuses. La sensation douloureuse est ressentie lors de la marche ou lorsque les côtés de la verrue sont pincées ou subissent une compression latérale. Parfois, les verrues plantaires démangent.

Adieu verrues plantaires !

Traitements

Souvent après plusieurs mois, les verrues plantaires disparaissent d’elles-mêmes, en l’absence de tout traitement. Mais, ce processus peut être accéléré par le biais d’un traitement qui est requis lorsque les verrues sont à la base d’une souffrance physique. Pour ce faire, le recours à un podologue est recommandé en vue d’affiner le diagnostic et d’effectuer une prise en charge thérapeutique appropriée.

Traitements podologiques

Le podologue, professionnel de la santé et spécialisé dans l’étude du pied et du traitement des affections liées à cette partie du membre inférieur, dispose de plusieurs traitements :

  • La cryothérapie  qui consiste à appliquer le froid sur la zone à traiter en vue de ‘’brûler’’ la verrue plantaire et de détruire les cellules de la peau.
  • La prescription de verrucides (Verrufilm, Duofilm, Verrupan…) qui permettent de faire disparaitre les verrues.
  • Une paire de semelles orthopédiques de décharge qui soulage la douleur, en cas de gène de la marche et en vue de favoriser la cicatrisation.
  • Utilisation de produits à base d’acide salicylique dans le but d’éliminer l’excès de kératine et de décomposer les verrues.

Traitements médicaux et chirurgicaux

Les traitements suivants sont envisagés lorsque les verrues sont anciennes et / ou rebelles.

  • La prescription de médicaments (Imgalt, Ergyphylus) en vue de renforcer le système immunitaire
  • Le traitement local par injection d’antimitotique (Bléomycine) pour détruire les verrues en profondeur

Le traitement chirurgical peut consister à initier un curetage de la zone, puis une cautérisation par électrocoagulation. Lorsque la verrue plantaire persiste, la solution chirurgicale par laser CO 2 est également envisageable.

Commander votre traitement contre les verrues au meilleur prix

Faite disparaître vos verrues avec ZymaDerm, accessible tout de suite chez notre pharmacie partenaire agréée.