Pourquoi le Reductil a-t-il été interdit ?

Le Reductil était un médicament amaigrissant prescrit en cas de surpoids ou d’obésité. Les médecins proposent ce produit en cas d’échec dans la prise en charge classique de l’obésité. Il contient une molécule anorexigène connue sous le nom de sibutramine. Comme tous les autres produits minceurs, il faut l’associer à une alimentation équilibrée et à la pratique de sport.

Commander Phen375, la meilleure alternative à Reductil

Achetez maintenant Phen375 chez notre partenaire. Retrouvez rapidement la ligne comme des milliers d’utilisateurs satisfaits.

Il était contre-indiqué aux personnes ayant des antécédents de maladies cardiovasculaires et d’hypertension artérielle, mais aussi aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux personnes de moins de 18 ans et de plus de 65 ans. Comme tous les traitements médicamenteux, il présente des effets secondaires, dont l’insomnie, les maux de tête, la constipation, les vomissements, la diarrhée, la sudation et la sécheresse de la bouche. Découvrez pourquoi ce médicament a-t-il été interdit ?

Les causes de l’interdiction de la commercialisation du Reductil

Boite de ReductilOn a mis au terme la commercialisation du médicament minceur Reductil, car d’après le CHMP ou le comité des médicaments à usage humain, il présente un danger pour la santé. Bien qu’il soit efficace pour perdre du poids, la sibutramine qui est son agent actif présente un risque plus élevé des complications cardiovasculaires. Sa prise entraîne un accident vasculaire cérébral ou bien une crise cardiaque. Cette molécule dit anorexigène agit comme un coupe-faim. Elle va agir sur le cerveau en augmentant l’effet de deux neurotransmetteurs, dont la noradrénaline et la sérotonine. Ce sont ces derniers qui donnent la sensation de satiété.

Suite à deux cas de décès rapportés en rapport avec ce médicament, l’Italie avait pris une décision de faire cesser la commercialisation du Reductil en mars 2002. Face à une telle situation, une réévaluation européenne du médicament a été réalisée au laboratoire Abbott Laboratories. Ce dernier n’est autre que la société qui fabrique le médicament. Après le démarrage de l’étude SCOUT en 2002, 9 800 patients ont été suivis durant 6 ans. Cette étude a confirmé que le traitement par la sibutramine présente un risque cardiovasculaire élevé. C’est pour cette raison que le Reductil a été supprimé de la liste des médicaments minceurs, et ce à partir de 2010.

Pourquoi il ne faut plus acheter Reductil ?

Maintenant que vous savez que Reductil ne peut plus être utilisé pour traiter l’obésité et le surpoids, prudence est donc de mise, car de nombreux sites continuent toujours à commercialiser ce médicament. A noter que ce médicament est interdit à la vente en Europe à cause du fait qu’il peut nuire à la santé. La majorité des sites vendant encore ce produit proviennent de l’Afrique du Sud et d’Asie.

Quand sa commercialisation était encore autorisée, Reductil ne pouvait être délivré que sur ordonnance. Donc, acheter ce médicament illégalement est synonyme de faire de l’automédication. Si vous procédez à cela, sachez que c’est votre santé qui est mise en jeu.

Pomme verte

Conclusion tirée par l’interdiction de la vente de Reductil

Puisque le Reductil est un coupe-faim, on a donc conclu que tous les médicaments minceurs agissant comme un coupe-faim ont souvent mauvaises réputations. Leurs effets néfastes sont supérieurs à leurs bénéfices sur le plan sanitaire, voilà pourquoi certains d’entre eux ont été retirés du marché tout comme le Reductil. Un coupe-faim a pour rôle de contrôler l’appétit de la personne qui suit le traitement. Il réduit ainsi les grignotages et apporte un sentiment de satiété. Bien que certains coupe-faims ralentissent l’absorption des nutriments dans le tractus gastro-intestinal, d’autres agissent sur le système nerveux central.

Les médicaments retirés du marché avec Reductil

Etant donné que la sibutramine présente un risque dangereux pour le système cardiovasculaire, on a donc décidé de retirer tous les médicaments contenant cette molécule du marché. Outre le Reductil, on trouve aussi l’Apetcor, l’Adisar, le Novo Dimagrir, le Controlex, le Diet Max, l’Ectiva, le Butaslim et le Fagolip. Il y a entre autres l’Ipogras, le Minimectil, le Meridia, le Sitrane, le Smartan, le Meissa, le Lindaxa, le Reduxate, le Sibotrim, l’Yedic, le Tramentel, le Zelium et le Zelixa. Tous ces médicaments ne sont donc plus disponibles sur le marché. Dans le cas contraire, il s’agit sans doute de contrefaçons.

Femme avec son jus d'orange

Les alternatives au Reductil

Si on interdit la commercialisation de Reductil, il est judicieux de proposer d’autres solutions pour répondre aux attentes des personnes souhaitant perdre des kilos. Parmi les alternatives au Reductil figurent le Phen375, le Xenical et l’Orlistat. Le premier produit est à la fois un coupe-faim et un brûle graisse. C’est le traitement le plus recommandé contre l’obésité de nos jours, grâce à ses effets secondaires moins importants que les autres traitements.

Le Xenical contient une substance active nommée orlistat. Le traitement consiste à aider le corps à absorber moins de calories et à évacuer les graisses non digérées par les selles. L’orlistat, quant à lui, est un adjuvant au régime hypocalorique. Il a pour principale mission de bloquer l’action de la lipase intestinale, une enzyme favorisant la digestion des graisses.

Commander Phen375, la meilleure alternative à Reductil

Achetez maintenant Phen375 chez notre partenaire. Retrouvez rapidement la ligne comme des milliers d’utilisateurs satisfaits.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments