Quel est l’âge moyen pour la ménopause ?

La baisse naturelle de la production d’hormones dans l’organisme de la femme génère un phénomène physiologique naturel appelé la ménopause. Cette étape de la vie sexuelle qui affecte la femme correspond à la fin de l’activité des hormones ovariennes, induisant progressivement un arrêt de la menstruation pendant au moins une année entière. Elle peut être associée à des désagréments plus ou moins intenses. Les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, la fatigue et l’insomnie sont, entre autres, des symptômes de la ménopause. L’expérience de la ménopause n’est pas vécue de la même manière par toutes les femmes. Il en est de même en ce qui concerne l’âge. La date de survenue et l’âge moyen de la ménopause ne sont pas déterminés d’avance, ils varient d’une femme à une autre. La ménopause survient naturellement en moyenne aux alentours de la cinquantaine. Mais elle peut survenir un peu plus tôt ou plus tard. Déterminer un âge moyen pour la ménopause n’est pas aisé.

Âge moyen pour la ménopause naturelle ou normale

Age moyen de la ménopauseLa fin de la période de fertilité chez la femme ou la ménopause ne survient pas brusquement. Avant la dernière menstruation, s’installe une période plus ou moins longue marquée par l’irrégularité des cycles menstruels, appelée la péri-ménopause. Elle peut être associée à des cycles menstruels courts  ou longs, des ménorragies, des métrorragies, des troubles qui précèdent la survenue des menstruations (des céphalées,  des épisodes dépressifs, une insomnie, une tension au niveau des seins, etc.). La péri-ménopause débute, en moyenne entre l’âge 40 et de 50, environ autour de l’âge de 45 ans et dure en moyenne 4 ans, variant entre 2 et 7 ans. La  péri-ménopause prend fin douze mois après la dernière menstruation, alors, s’installe la ménopause.

La ménopause survient chez la majorité des femmes entre l’âge 45 et 55 ans, en moyenne autour de 50 à 52 ans. En France, 51 ans s’avère un âge moyen de la ménopause. Ainsi, la ménopause survient en moyenne chez les femmes d’un certain âge, aux environ de la cinquantaine. L’âge de la ménopause peut être affecté par des facteurs génétiques. Aussi, il est généralement avancé d’un ou deux chez les  fumeuses. Cette ménopause peut survenir plus tôt, marquant une ménopause précoce ou tardivement (ménopause tardive).

Âge moyen pour la ménopause précoce

La ménopause début autour de 50 ansLa ménopause précoce est marquée par un arrêt définitif de la menstruation et du fonctionnement des ovaires chez des femmes avant l’âge de 40 ans. Ainsi, avant l’âge moyen de survenue de la ménopause, les ovaires de certaines femmes ne sécrètent plus d’ovules ; les menstruations cessent complètement.

La ménopause  précoce peut s’installer progressivement ou brutalement. Elle peut être liée à une défaillance précoce des ovaires, une radiothérapie ou une chimiothérapie ou une anomalie génétique. Une intervention chirurgicale, avec notamment, une ablation des deux ovaires (ovariectomie) ou une ablation des ovaires et de l’utérus (hystérectomie totale) peut être à l’origine d’une ménopause précoce. Parfois, la cause est indéterminée. En plus des bouffées de chaleurs, des troubles de l’insomnie et bien d’autres symptômes, une femme précocement ménopausée coure un risque majeur  d’ostéoporose ou de maladie cardiovasculaire.

Âge moyen pour la ménopause tardive

La ménopause tardive survient au delà de 55 ans. Elle est rare. Chez certaines femmes, elle peut survenir après 58 à 60 ans. Elle peut être liée à des facteurs génétiques ; la ménopause peut être tardive dans certaines familles. Aussi, elle peut être liée à un excès de poids. Le risque de développer un cancer du sein, de l’utérus et des ovaires, est accru chez les femmes tardivement ménopausées

Facteurs pouvant influencer l’âge moyen pour la ménopause

La ménopause peut être influencée par divers facteurs au nombre desquels figurent les comportements à risque comme le tabagisme, les maladies et les traitements.

Les facteurs génétiques

La ménopause peut être précoce ou tardive dans certaines familles. Ainsi, les femmes issues d’une famille au sein de laquelle des cas de ménopauses précoces prévalent, courent un risque accru lié à une ménopause précoce.

Le tabagisme

L'âge de la ménopause est influencé par le tabagismeLe tabac ayant une influence sur le système hormonal de la femme, il pourrait, ainsi, influencer l’âge de survenue de la ménopause chez les fumeuses. Ainsi, il provoque une ménopause précoce qui surviendrait en moyenne deux années plutôt par rapport aux femmes non fumeuses. Il réduit la sécrétion des hormones, altère le fonctionnement ovarien, tout en exerçant une influence sur l’apparition des la ménopause et en accroissant considérablement le risque de ménopause précoce. Ainsi, les fumeuses sont ménopausées plus tôt, avec en moyenne 1 ou 2 ans avant les femmes qui ne fument pas. La consommation excessive de tabac accélère dans le processus de la ménopause.

Des traitements

Certains traitements, susceptibles d’altérer l’activité ovarienne, peuvent provoquer une ménopause précoce. Il s’agit entre de la radiothérapie, la chimiothérapie.

  • La radiothérapie

La radiothérapie consiste à utiliser des rayonnements dans le but de traiter le cancer. C’est une méthode traitement efficace contre le cancer. Elle est associée à des effets indésirables non négligeables. Dans le cadre du traitement du cancer du bas-ventre, la radiothérapie, à forte dose, perturbe le fonctionnement ides ovaires, endommage le tissu ovarien et induit une ménopause précoce.

  • La chimiothérapie

Dans le cadre du traitement du cancer, la chimiothérapie consiste à utiliser une substance dans le but de détruire les celles cancéreuse. Elle augmente le risque lié à une ménopause précoce. En détruisant les cellules cancéreuses, elle peut aussi détruire les cellules contenues dans les ovaires et générer une ménopause précoce. Ainsi, en fonction du médicament utilisé et de la toxicité qui le caractérise, la chimiothérapie peut être à l’origine d’une ménopause précoce.

Des maladies pouvant impacter âge moyen pour la ménopause

  • Le syndrome de Turner

Le syndrome de Turner est une pathologie d’origine génétique qui affecte les femmes. Il est marqué par une absence ou une anomalie qui concerne un des deux chromosomes X. Ce défaut chromosomique peut induire une ménopause précoce.

  • Les maladies auto-immunes

Une maladie auto-immune est le résultat d’un dysfonctionnement défaillant du système immunitaire. Elle se manifeste par une attaque des ovaires et des tissus ovariens, notamment des follicules ovariens, par le système immunitaire. Cette attaque perturbe les ovaires et provoque une ménopause précoce. Une inflammation de la thyroïde, la polyarthrite rhumatoïde et la maladie d’Addison peuvent être  à l’origine d’une maladie auto-immune.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments